Pouic-pouic a aimé

Nos derniers coups de coeur

Le Cercueil à roulettes, Alexandre Chardin

C’est l’histoire d’un deuil impossible à accepter, celui de Stella, « l’étoile » de Gabriel, une mère pleine d’amour dont les dernières volontés en matière de sépulture vont dérouter le fils, puis déclencher sa colère et lui faire faire quelque chose de terrible… ou plutôt de terriblement surprenant. C’est donc l’histoire de Gabriel, un garçon de 16 ans qui va accomplir un chemin de deuil douloureux mais nécessaire. Il part seul, à la recherche d’un lieu inconnu et va croiser sur sa route tout un tas de gens : des jeunes, des vieux, des gens honnêtes et généreux, des brutes, une jolie fille et Baptiste qui l’aidera à accomplir ce pour quoi il est venu. C’est tendre, bouleversant, intelligent parce que sensible, subtil. C’est une galerie de portraits vivants, pleine de nuances. C’est tout simplement beau….

L’origine du monde, Liv Strömquist

Voilà un ouvrage absolument indispensable et à offrir à toutes les femmes du monde, jeunes ou vieilles ! C’est édifiant !!! C’est un concentré, en BD, de tout ce qu’il faut savoir sur le sexe féminin, de tout ce qui a été dit, écrit à son sujet depuis des siècles, notamment par des hommes obsédés par cette chose qu’on ne nomme pas, qui est sale, honteuse, et dotée de pouvoirs incroyables !!! On y découvre les délires du docteur Kellogg obsédé par la masturbation féminine, ceux de Georges Cuvier obnubilé par la Vénus Hottentote, les négligences de la Nasa quant à la représentation du sexe féminin, les élucubrations de Freud sur les rapports entre le nez et le sexe… C’est génial !!!

 

Le Grand départ, sur la piste des Indiens Cherokees, Isabelle Wlodarczyk et Xavière Broncard

Album de la collection « Mes Albums de l’Histoire », « à petits pas dans les grands moments de l’Histoire » chez Oskar éditeur, très bel album dans lequel on nous conte l’histoire de Chilala et Amarok, respectivement, « oiseau des neiges » et « loup » dans la langue des Indiens Cherokees. Les Indiens vivaient en paix, soucieux d’harmonie, d’équilibre entre les êtres vivants et la nature et arrive l’homme blanc… C’est tragique mais c’est beau et c’est un album très documenté dont les dernières pages regorgent d’infos sur cette période (milieu XIXème siècle) où l’homme blanc a exproprié, déraciné, affamé des milliers et des milliers d’Indiens qui habitaient là depuis toujours.

 

Isabelle Wlodarczyk viendra conter l’histoire en musique à la librairie le samedi 1er février après-midi.

La Passe-Miroir (4 volumes), Christelle Dabos

Le dernier volume est paru le 28 novembre. Le premier volet intitulé Les Fiancés de l’hiver était sorti en 2013 et avait remporté le Concours Premier Roman Jeunesse organisé par Gallimard, RTL et Télérama. Il a séduit déjà plus de 500 000 lecteurs. Ok,  Ok, mais il faut quand même dire que c’est un livre doté d’un réel pouvoir magique !!! Il fait s’arrêter le temps, tout simplement ! J’ai été happée par cette lecture et les quelques 560 pages de l’histoire m’ont transportée dans une autre dimension. Mon organisme m’a rappelée à l’ordre pour que je m’alimente, c’est tout. C’est très bien écrit, c’est original (on y découvre des créatures avec des pouvoirs originaux), c’est prenant (le « cliffhanger » de la fin nous laisse fébriles !!!), les profils des personnages sont très travaillés, leur psychologie complexe (pas de gentil/méchant) l’univers décrit l’est dans le détail et l’auteur réussit le tour de force de nous plonger dans un monde très complexe où l’architecte est mouvante, les décors luxuriants mais on n’est jamais perdu. L’héroïne, Ophélie, la fameuse passe-miroir du titre, est une frêle créature en apparence mais on découvre au fur et à mesure ses qualités, son caractère bien plus trempé qu’il n’y paraît. C’est une vraie réussite !!!

Rouge Tango, Charles Aubert

Après Bleu calypso, voici Rouge Tango. Du polar doux, situé dans le Sud sauvage, entre Sète, Montpellier, Maguelone… On retrouve Niels Hogan, spécialiste de la pêche au leurre, du No Kill, ours retiré dans sa cabane, à côté de celle de Vieux Bob, coupé du monde moderne et embarqué, toujours malgré lui, dans une nouvelle enquête. Rouge-Tango, c’est un vrai bon moment de lecture ! On se régale de savourer en même temps que Niels les coucher de soleil sur les étangs, les parties de pêche, et on rit des considérations de ce quinquagénaire fraîchement tombé amoureux d’une jeunette qui est une vraie tornade. On passerait bien nous aussi chez Alex, manger des huîtres et boire du Picpoul, installés confortablement sur une terrasse en bois au milieu de l’étang de Thau !!!

 

Le Jour où je serai grande, Une histoire de Poucette, Timtohée de Fombelle et Marie Liesse

C’est tout simplement une splendeur !!! On combine le talent d’écrivain, d’enchanteur de Timothée de Fombelle et les magnifiques photos de Marie Liesse et HOP ! Nous voilà retombés en enfance, dans un temps suspendu, celui de tous les possibles, celui à hauteur d’enfant, d’un enfant hyper sensible qui voit, sent, entend le monde qui l’entoure qui se fait la promesse de ne jamais rien en oublier, lui ! Magnifique !!!

Starlight, Richard Wagamese

Avis aux amateurs de « nature-writing », à ceux qui dévorent les romans publiés par les éditions Gallmeister comme My Absolute darling, La Vie en chantier etc. Il y a ici, édité par Zoé, une véritable pépite ! Un pur moment d’émerveillement devant le spectacle grandiose de la nature, devant la sagesse de Frank Starlight, un colosse doux comme un agneau, fermier, qui court avec les loups, caresse les cerfs, attrape les truites à main nue, lui, un « injun », un natif de l’Ouest américain… On adore Roth, son colocataire, irrésistible boute-en-train, et par-dessus tout, l’élégance, la délicatesse avec laquelle ces deux célibataires vont accueillir Emmy et sa fille Winnie qui ont fui l’horreur et cherchent un refuge. Ce roman posthume et inachevé de Wagamese est bouleversant de beauté !!!

La Route de tous les dangers, Kris Nelscott

Un vrai roman noir qui rappelle le Chase du « Grand sommeil ».  En 1968, Smokey, un privé noir installé à Memphis, reçoit la visite d’une blanche qui veut comprendre pourquoi cet homme est couché dans son testament.  L’enquête sera douloureuse et les mènera tous les deux à connaître leur passé. Smokey, ami d’enfance de Martin Luther, est très impliqué dans la vie de la communauté noire et l’auteure dresse un portrait très réaliste des tensions raciales de cette époque,  les dissensions entre le côté pacifiste de Martin Luther et la ligne action directe des Black Panthers. Captivant !

Comme une princesse, Brigitte Minne, Merel Eyckerman

Marie a beau avoir une robe rose à paillettes et un papa qui l’appelle « ma princesse », ses lunettes et ses dents tombées la font douter d’en être vraiment une. Mais une virée en ville avec son papa va la convaincre que les princesses n’existent pas que dans les livres : une coiffeuse aux mains délicates est une princesse même si elle a un bec-de-lièvre et une pâtissière aux formes généreuses ne peut en être qu’une au vu des délicieux gâteaux au chocolat qu’elle confectionne. Ouvrons les yeux, le monde autour de nous est rempli de princesses!

Fanny

La tarte aux fraises de Jules Lapin, Donatienne Ranc, Ann Dieryck

Jules, son petit panier en main, part à la recherche d’ingrédients pour confectionner une bonne tarte aux fraises. Mais la nature n’est plus aussi généreuse qu’avant : le Grand Marché Carré Bétonné a tout raflé! Enfin pas tout à fait, puisque le petit lapin, qui n’a besoin de presque rien, parvient quand même à bout de sa cueillette.  Une belle histoire toute simple et bien illustrée sur fond de critique à ce que nous enlève l’agriculture industrielle.

Fanny