Un flic bien trop honnête, Franz Bartelt
Le Seuil

Le pendant littéraire de Bruno Dumont !

Un commissaire qui attend l’alignement des planètes ou le sacrifice d’une vierge pour passer à l’action, un collègue cul-de-jatte obsédé par les femmes qui occupe ses journées à tracer des lignes et un tueur en série dans la nature qui a déjà commis 42 meurtres d’une banalité affligeante: l’inspecteur Gamelle, flic consciencieux qui aime son boulot, se sent désemparé. D’autant plus que sa compagne le quitte pour un milliardaire reconnaissant et qu’il ne peut même pas se réfugier dans l’alcool car il n’en a jamais bu une goutte ! Par chance, un riche aveugle passionné d’enquêtes policières croise son chemin et permet à Gamelle d’explorer de nouvelles pistes.
Auteur, entre autres, de L’Hôtel du Grand Cerf (2017), Franz Bartelt manie l’humour noir et le burlesque avec brio et dézingue une fois encore les codes du roman policier. On y retrouve l’ambiance nordique des enquêteurs de P’tit Quinquin de Bruno Dumont. Des personnages farfelus, à l’humour graveleux, décrits avec une plume d’une grande finesse ! [Fanny]

Leave a Reply