El Eden, Eduardo Antonio Parra
Zulma

Dans un bar mexicain assez glauque, un homme, professeur de littérature fuit un sombre passé dans l’alcool.  Dans son errance, il retrouve un soir un jeune homme, Dario, qu’il avait comme élève à El Eden, leur ville d’origine. Verre après verre, chacun va se libérer, par bribes, de l’horreur de ces nuits où la ville devenait un champ de bataille entre bandes rivales et retracer l’enfer d’une nuit de destruction qui les a amenés  l’un et l’autre à s’enfuir. C’est difficile de mettre en avant un livre dont la noirceur est si intense. Mais Eduardo Antonio Parra nous livre là un magnifique roman sur le Mexique, sur l’héroïsme ou la lâcheté, sur l’amour absolu et la violence des hommes. [Claire]

Leave a Reply