La guérison de Rose Gold, Stephanie Wrobel
Pygmalion

Patty, la mère, est infirmière et élève seule sa fille Rose Gold. Pendant 18 ans, cette mère la déclare malade, la traîne de médecin en médecin, diagnostiquant diverses pathologies et traitements variés. Elle installe sa fille dans un fauteuil roulant et, « pour son bien », la retire de la vie scolaire et d’une quelconque vie sociale. Elle s’autoproclame ainsi la meilleure mère auprès de ses voisines qui voient en elle un trésor d’abnégation et de courage. Mais un jour, Rose témoigne contre elle et Patty se retrouve en prison. A sa sortie, Rose Gold accepte que sa mère revienne vivre avec elle…

Construit à deux voix, on est balancé entre l’empathie (an-Patty) que l’on pourrait avoir pour Rose Gold, détruite à petits feux par sa mère, et le doute que suscitent les mensonges de Rose Gold.

Qui est la plus malade, la plus manipulatrice, la plus désespérée ?

Suspense psychologique, ce roman noir est le premier roman pour Stephanie Wrobel, une réussite !

Leave a Reply