Les Dynamiteurs, Benjamin Whitmer, Gallmeister

Ça, c’est du roman noir !!! Plongez dans les bas-fonds de Denver, Colorado, 1895. Découvrez Sam, Cora et leur bande d’enfants des rues, tous orphelins, qui se serrent les coudes et luttent pour survivre, près des égouts à ciel ouvert,  entre bordels, tavernes mal famées, contre les « crâne de nœuds »… Les Dynamiteurs fait partie de ces romans qu’on ne peut pas lâcher tellement l’atmosphère y est tendue, les personnages attachants, les situations inextricables. C’est à la fois un roman palpitant par les actions qui s’enchaînent, les courses poursuite, les règlements de compte, les dialogues acérés et c’est aussi un vibrant hommage aux laissés pour compte, un témoignage plein de tendresse pour ceux qui sont à la marge, pour ces gamins qui luttent contre le monde des adultes qui dynamitent trop tôt, trop violemment, l’innocence, l’enfance… C’est beau, prenant, bouleversant ! A dévorer !!!

 

 

Leave a Reply