Loin-Confins, Marie-Sabine Roger
Rouergue, coll. La brune

Il est des auteurs comme Marie-Sabine Roger qui écrivent toujours juste quel que soit le genre dans lequel ils s’essaient. Loin-Confins est assez différent de ses derniers romans (Les Bracassées, Dans les Prairies étoilées…). C’est un roman à la tonalité grave. C’est l’histoire d’une fillette qui aime depuis sa plus tendre enfance son père, roi déchu, père débordant d’amour, dont les yeux brillent quand il raconte son royaume, Loin-Confins, celui auquel sa petite fille de 9 ans, Tanah, pourra prétendre un jour. Mais Tanah doit jongler entre l’hostilité d’une mère excédée par ces histoires, l’absence de ses frères et ses querelles d’amitié. Elle va se retrouver seule face à la cruelle réalité, va lutter jusqu’au bout pour préserver la magie de son enfance qui s’est échouée sur la grève désolée de la vérité des adultes… Magnifique et bouleversant hommage rendu à cette figure de père hors-normes.

Leave a Reply