La race des orphelins, Oscar Lalo
Belfond

Après le magnifique Contes défaits, voici le 2ème roman d’Oscar Lalo. Voilà une plume, une vraie ! Des chapitres très courts, une langue ciselée, travaillée avec une justesse et une finesse extraordinaires pour dire la mémoire salie, l’humiliation, la honte. La parole est encore une fois au centre de ce roman qui vous remue les tripes : Hildegard Müller, septuagénaire et quasi analphabète a confié à un scribe son histoire et lui a demandé de la raconter. Mais que raconter ? Elle n’est rien, ni personne car elle est fille du Lebensborn Program… Elle veut exister, enfin, elle veut transmettre à ses enfants. Il y a urgence vitale à se construire, à se dire, à parler, enfin… C’est bouleversant, c’est très fort, c’est une lecture qui ne vous laisse pas indemne… C’est remarquable !

 

Leave a Reply