Mauvaise graine, Nicolas Jaillet
La manufacture de livres

“Quand Bridget Jones rencontre Kill Bill” annonce le bandeau sur la couverture. C’est exactement ça : quand on referme le livre, on a l’impression de sortir d’une séance cinéma où on s’est fait secouer dans tous les sens ! Çà passe vite, c’est très prenant et c’est drôle ! Les personnages principaux ont un sens de la repartie très efficace, le rythme est soutenu, l’histoire originale, c’est décalé, déjanté, fantasque… une bonne lecture divertissante. J’ai adoré !!!

Leave a Reply