Pucelle, Florence Dupré de La Tour

Ou comment rater l’éducation de sa fille !!! C’est drôle et sensible. Une fois de plus la démonstration est faîte du poids des non-dits, des silences, des catastrophes qu’il engendre. Florence Dupré de La Tour nous raconte son enfance dans une famille nombreuse, catholique et fortunée, entre Buenos Aires, la Réunion et la France métropolitaine. Elle n’a manqué de presque rien : juste des mots pour parler du corps qui change, des paroles qui rassurent, qui apaisent et consolent devant les grands bouleversements de l’existence d’une petite fille qui devient femme et qui se promet de rester pucelle toute sa vie face au danger, au risque d’être damnée éternellement…. ÉDIFIANT !!!

Leave a Reply