Une Photo de vacances, Jo Witek

Merci Jo Witek ! Encore une fois, on plonge avec délectation dans ce roman jeunesse plein de délicatesse, de tendresse et d’amour. On voyage dans le temps : on a dix ans, comme Eugénie-Moogli, on partage ses joies, sa mélancolie, ses angoisses, sa phobie de devenir un monstre-adolescent comme Adèle, sa grande sœur, on adore sa famille de « pauvres », ses vacances de « pauvres » à Saint-Chinian, les moments d’ennui pendant la sieste des parents, ce bal du 14 juillet qui va bouleverser ses vacances… Comme dans Premier Arrêt avant l’avenir, notre cœur palpite, vibre, on sourit, on a les larmes aux yeux. Quel talent ! C’est un très joli roman, tout plein d’émotions, qui fait réfléchir et nous invite à profiter des jolis moments de la vie et de ses proches.

Leave a Reply