Ne pas laisser le temps à la nuit, Sonia Molinari

Voilà un livre écolo ! On y prend l’avion plein de fois sans dépenser une seule goutte de kérosène !!! On suit l’héroïne partie à la recherche de son père disparue entre Hong-Kong, Nairobi, Bruxelles, Atlanta… et le Groenland. C’est aussi une quête d’identité puisqu’on lui a volé une partie de son passé. Elle fuit l’obscurité, la nuit et ses démons et pour ce faire, change plusieurs fois d’identité. Mais elle se frotte à des puissances bien plus inquiétantes encore… avec Interpol à ses basques. On est happé par ce tourbillon. C’est un premier roman très efficace et bien écrit. Premier coup réussi pour Sonia Molinari, et encore une fois, mission réussie pour les éditions Zoé qui nous déniche des pépites ! Evasion garantie !

Leave a Reply