Patates, 2 volumes, David Berry

                   

Patates, 2 volumes, David Berry

Comment décrire cet ovni…? C’est un peu comme si Blanche Gardin s’était mise à la bande dessinée. Sur le principe d’une planche = 1 sketch en 3 ou 4 vignettes, on y lit des dialogues de patates souvent très vulgaires (surtout en présence de leurs enfants), très trash, surtout sans 1 gramme de poésie… Enfin, si, on y parle de poésie : l’enfant patate raconte à sa mère sa séance de récitation de poésie pendant laquelle il a lâché un petit prout… et ça a dégénéré… Pour adultes avertis seulement et très « décontractés »…

Leave a Reply